Hotel Quartier Latin
  
Hotel Quatier Latin Paris Notre dame
 


A chaque crue du fleuve la rive droite de la Seine était inondée… d’où le nom «le Marais ». La richesse du patrimoine historique du Marais appelle de nombreux visiteurs à le visiter. On y retrouve une caractéristique unique de Paris. Des musés, des hôtels luxueux, des places historiques sont juxtaposés à de modestes demeures et aux boutiques.


Le musée d’art moderne, crée par le président Georges Pompidou qui était lui-même amateur. Dans le souci de vouloir supprimer tous les obstacles intérieurs pour permettre une totale liberté, la façade exhibe les tripes du bâtiment,  les structures métalliques, les gaines de circulation de couleur différente pour l'eau (vert), le chauffage et l'aération (bleu), l'électricité (jaune), les circulations (rouge). La beauté réside dans les volumes et non dans la décoration.


Musée de l’histoire de la capitale, cet hôtel est un bel exemple de l’architecture de la renaissance. Il fut édifié pour Jacques de Lignetris, premier président au Parlement de Paris



Aujourd’hui, les Champs Elysées sont une des avenues les plus célèbres du monde, mais ils n’étaient à l’origine que de simples champs avant que Marie de Médicis décide en 1616 d’y faire installer une allée bordée d’arbres. Le Nôtre en 1667 ouvre la perspective des Tuileries et, en 1724, l'avenue est prolongée jusqu'à Etoile (la butte de Chaillot). Charles Dickens a habité  au 43.



Il forme un rond point desservant douze larges avenues dont les noms commémorent les victoires napoléoniennes (Wagram, Iéna, Friedland), d'illustres généraux de l'Empire (Marceau, Hoche, Carnot) et de la Grande Armée. Il fut  commandé en 1806 par Napoléon Ier  pour célébrer ses victoires



Au bout de la rue Royale se trouve l’église de la Madeleine et son architecture de temple grec. Ce temple à la gloire de la Grande Armée fut commandé par Napoléon à l'architecte Barthelemy Vignon. Le rôle commémoratif de cet édifice fut par la suite abandonné.
En 1814, Louis XVIII confirma La Madeleine en tant qu’église. En 1837, elle faillit devenir la première gare de Paris. Mais finalement en 1842, le bâtiment fut consacré en tant qu’église.

Autour de l'église se tient un superbe marché aux fleurs. Les gourmets du monde entier se retrouvent chez le fameux "Fauchon" dans le coin Nord-Est. Sur le trottoir opposé, "Hédiard" et les magasins et restaurants de caviar complètent ce circuit gastronomique.



Le Grand et le Petit Palais ont été construits pour l’Exposition Universelle de 1900. La construction de ces deux édifices faisait partie d’un programme architectural urbain destiné à créer une perspective entre l’Avenue des Champs-Elysées et les Invalides. Grâce à un chantier très important de restauration, la verrière qui constitue le toit du Grand Palais a retrouvé sa transparence d’origine.



Elément symbolique de Paris, elle porte le nom de l’ingénieur responsable de sa construction : Gustave Eiffel. Construite à l’occasion de l’exposition universelle de 1889, elle devait être détruite. Mais elle a été sauvée grâce à son utilisation pour l’installation d’un radio émetteur civil.  Haute de 324 mètres, elle est située sur une partie du Champs de Mars face au palais du Trocadéro.



A l’origine, cette place devait s’appeler la place de la conquête. Contemporaine de Place des Victoires, c’est un des plus beaux ensembles architecturaux parisiens. Au centre trône la colonne de la grande armée. Aujourd’hui la place est renommée pour : sa haute couture, ses bijoux luxueux, ses parfums, et ses instituts de beauté prestigieux. Cette place est au cœur du Paris élégant.


Tout ce qui reste aujourd’hui du village maraîcher dont les champs et les potagers entouraient Montmartre est la place du Tertre, la rue des Saules et l’église St Pierre. Seuls ceux dont les moyens étaient réduits consentaient à grimper là haut car les loyers y étaient bon marché. Ainsi envahi par les poètes qui n’avaient pas le sou, Montmartre fut appelé « capitale de la bohème ».

Aujourd’hui quelque peu dévisagé par la foule frénétique des touristes le Montmartre villageois conserve son caractère populaire autour de la rue des Abbesses et de la rue Lepic

 

 

Haut
9 rue des écoles | 75005 | Paris | Tel : +33 (0)1 44 27 06 45 | Fax : +33 (0)1 43 25 36 70 |
©2005 Hôtel Quartier Latin - All rights reserved.